Données et informations sur les termes techniques

ASPECT DU FILM
Les valeurs de brillance ou opacité ont été déterminés selon les normes ISO 2813, équivalentes à la norme ASTM D 1471 e DIN 67530
MAT correspond à une brillance de 0-10 gloss
SATIN-MAT (Eggshell) (coquille d'oeuf) correspond à une brillance de 10-20 gloss
SEMIBRILLANT correspond à une brillance de 20-45 gloss
BRILLANT correspond à une brillance de 45-75 gloss
TRES BRILLANT correspond à une brillance de 75-100 gloss

SHELF LIFE (stabilité du produit dans le pot)
C'est le temps pendant lequel la peinture peut être utilisé et stockée dans des pots neufs et non ouverts, à des températures comprises entre +5 et +30 °C.
Si le temps de pot life dépasse ce qui est indiqué dans les fiches techniques, le produit - avant d'être utilisé - devra être préalablement contrôlé.

CONDITIONS ET TEMPERATURE DU SUPPORT
Tous les types de supports doivent toujours être parfaitement nettoyés, désoxydés, dégraissés et décalaminés.
Au moment de l'application, il faut bien considérer la température du support et celle de l'air.
Afin d'éviter des phénomènes de condensation sur la surface qui vient d'être peinte, la température du support devra être de minimum 3°C supérieure à la température du point de rosée .

Exemple avec humidité relative de 70%
Température de l'air (°C)                                                5°       10°      20°         30°
Point de condensation (°C)                                           0,0      4,7      14,4       23,9
Température minimum acceptable du support (°C)   3,0      7,7       17,4       26,9

En général une réduction de la température entraîne un risque de condensation sur la surface, qui s'opacifiera par conséquence.
Exemple: Les supports en métaux refroidis par les températures de la nuit, mettent souvent en évidence des traces de condensation, qui ne disparaissent que lorsque la surface sera réchauffée par les radiations solaires ou par d'autres moyens.

DELAI DE POLYMERISATION
Il est indiqué sur les fiches techniques et correspond au délai de temps après lequel le produit est en mesure de résister aux sollicitations chimiques - physiques pour lesquelles il a été formulé (normalement 7-10 jours après l'application faite à une température de +20°C).

POIDS SPECIFIQUE (PS=densité de masse)
On définit avec ce sigle (PS) la masse de densité volumétrique, soit le poids spécifique (poids de l'unité de volume) pour chaque produit.
Les valeurs indiqués ont une tolérance de ±0,05 kg/litre.

RESIDU SEC EN VOLUME (RSV)
Cette valeur est très importante, car elle permet de déterminer le Rendement Théorique (RT) de chaque produit en relation à une déterminée valeur d'épaisseur du film. Le résidu sec en volume a été calculé avec la méthode ISO 3233, équivalente aux méthodes ASTM D 2697 et DIN 53219.

EPAISSEUR DU FILM
L'épaisseur du film se subdivise en épaisseur du film sec (sp.s.) et en épaisseur du film humide (sp.u.). Les épaisseurs du film sec (sp.s.) ont été indiqués et doivent être respectés à l'application avec une approximation du 10%. Dans le cas contraire on pourra rencontrer des défauts concernant : pouvoir couvrant, coulures, séchage, résistance, etc. Pour être surs d'appliquer les épaisseurs optimales on peut mesurer, à l'aide de certains instruments spécifiques et très simples, l'épaisseur de la couche humide appliquée et calculer le film sec ; de la même façon on peut obtenir l'épaisseur de la couche humide à appliquer en partant du film sec souhaité, en utilisant les formules très simples indiquées de suite :

Epaisseur SEC = Epaisseur humide x % RSV / 100
Epaisseur HUMIDE = Epaisseur sec x 100 / % RSV

RENDEMENT PRATIQUE
Le rendement pratique dépend de nombreux facteurs, comme par exemple la conditions de la surface, son profile, la méthode d'application, s'il s'agit de peinture à haut, moyen, bas solide, conditions météorologiques, etc. Normalement le rendement pratique est calculé pour les surfaces en métal au 70% du rendement théorique, mais cette valeur peut descendre aussi au 40-50% s'il s'agit de surfaces moyennes, petites ou très irrégulières. Il n'est pas possible, par contre, de calculer,de manière précise, les rendements pratiques sur surfaces en bois, crépis, béton, parce qu'il y a de nombreux autres facteurs comme l'impression du support, les absorptions, le remplissage des porosités, etc. … qu'on ne peut pas connaître préalablement.

RAPPORTS DE MELANGE
Les produits à deux composants doivent être utilisés selon le rapport correct de mélange avec son durcisseur.
Ensuite il sera convenable de rincer les pots du durcisseurs avec un peu de diluant et de tout mélanger dans le produit de base. En opérant de cette façon, on est surs d'utiliser toute la quantité nécessaire de durcisseur. Tous les calculs relatifs à l'emploi des durcisseurs sont stoechiométriques et se réfèrent exclusivement à nos produits. Tout mélange de nos produits à deux composants, faite en utilisant des durcisseurs d'autre provenance est fortement déconseillé.

INDUCTION TIME (DELAI D'ATTENTE)
C'est le délai de temps qui passe entre le mélange des produits à deux composants et leur emploi (il peut varier de quelques minutes à 15-20' selon les produits, la température d'ambiance et celle d'emploi).

POT LIFE (VIE DU PRODUIT APRES LA CATALYSE)
Il indique, pour les produits à deux composants, le délai de temps pendant lequel le produit mélangé peut être utilisé (normalement 4-5 h. à +20°C).
Ce délai de temps diminue avec l'augmentation des températures. Certains durcisseurs pourront avoir des délais de " pot life " très réduits, il faut donc bien vérifier ce qu'il est indiqué sur les fiches techniques.

N.B. : Toutes les valeurs susmentionnées se réfèrent à des températures de +20°C et humidité relative du 70%.